La scénographie est pensée dans un principe de mobilité et de légèreté. Les « Instabiles » sont des mobiles lumineux en papier qui se mettent en mouvement au grès de l’air brassé par le passage des convives ou actionnés par le mouvement perpétuel des escaliers roulants. Le photocall est constitué d’un mur sur lequel se pixelise les aiguilles d’une horloge. Au centre des tables, un vase Douglas, un mobile à pétale, un bouquet composé et inspiré en regard des œuvres présentes dans les salles.

 

The scenography is conceived in a principle of mobility and lightness. The « Instabiles » are luminous paper mobiles that move in the sand of the air stirred by the passage of the guests or by the perpetual movement of the escalators. The photocall consists of a wall on which the hands of a clock are pixelated. At the center of the tables, a Douglas vase, a mobile petal, a bouquet composed and inspired by the works present in the rooms.